Lettre d'information #9 - mercredi 16 mars 2005 (déjà !).
(retrouvez la liste des lettres déjà émises à ce jour ici)

EDITO - c'est quand même dingue !

Parfois, je me dis qu'il s'en eût fallu de peu pour que des oeuvres majeures qui font encore aujourd'hui notre culture collective ne voissiassent jamais le jour !

Par exemple ? Les misérables de Victor Hugo. Tout commence par le vol d'un pain par Jean Valjean, ce qui lui vaudra le bagne. Et bien, si le boulanger, une fois Jean Valjean arrêté, avait simplement dit "qu'il me rende mon pain, qu'il dégage et c'est bon comme ça !" et bien Jean Valjean n'aurait pas été envoyé au bagne, n'y aurait pas rencontré Javert etc etc etc... Le roman aurait ainsi tourné court. Dingue non ?

Dans la série "Les envahisseurs", David Vincent rencontre des extra-terrestes en s'égarant dans sa recherche d'un raccourci que jamais il ne trouva. Et s'il l'avait trouvé son raccourci ? Et bien nous aurions eu droit à une simple promenade en voiture et pas besoin d'en faire toute une série ! Dingue non ?

Dans "Le Corniaud". La deuche de Bourvil se fait accrocher par la Rolls de De Funès, ce qui vaudra leur rencontre. Et bien si Bourvil avait fait plus attention, ou s'il était partir 10 secondes plus tôt ou plus tard de chez lui, pffft, fini l'histoire du Cordiaud ! Dingue non ?

Dans "Duel". Si le gars avait pris l'autoroute directe plutôt que passer par des nationales interminables dans le désert et la montagne pour se donner le temps d'être seul et de réfléchir après sa dispute d'avec sa femme (à ce propos, bonjour l'angoisse en cas de panne !), il ne serait jamais tombé sur le camion fou et pas besoin d'en faire un film. Dingue non ?

Dans "Goldorak", si Vega avait envoyé ses 50 golgoths d'un coup dès le début plutôt qu'un seul par épisode, et bien Actarus aurait moins rigolé ! Un seul épisode intitulé "La fin de Goldorak" aurait suffit et c'était bon ! Dingue non ?

Dans "La guerre des étoiles", si Luke Skywalker avait suivi son idée première et avait directement vendu R2D2 à un ferrailleur après l'avoir trouvé dans le désert, il ne serait jamais tombé sur le message caché (de très mauvaise qualité d'ailleurs, quand on voit la technologie spatiale de cette époque) et l'histoire se serait arrêtée là ! Dingue non ?

Dans "E.T.", si Eliot avait simplement téléphoné à la police en disant qu'il avait entendu du bruit dans les herbes derrière son jardin et qu'un rodeur ou un pervers devait s'y cacher ou les observer (ce qui aurait été un réflexe normal), E.T. aurait été vite capturé, analysé, disséqué, etc... Plus besoin d'en faire toute une histoire de bmx. Dingue non ?

Dans la chanson "Ne me quitte pas", si la femme avait répondu "Bon... d'accord, je te laisse une dernière chance..." au premier "Ne me quitte pas", zoup, la chanson aurait été terminée sous peine d'avoir peur de donner l'impression d'insister. Nous aurions ainsi évité le mystérieux "l'ombre de ma main, l'ombre de mon chien". L'autre jour, je faisais des ombres chinoises à mes enfants et j'essayais de faire un chien. Là, je me suis dit "L'ombre de ma main, l'ombre de mon chien", ça doit être ça ! Dingue non ?

Dans "Le téléphone pleure", si la maman, excédée par le harcélement téléphonique de Claude François, avait changé son numéro pour en prendre un privé, on aurait juste eu droit à "tuuut.... tuuut... il n'y a plus d'abonné au numéro...". Et ce tube n'aurait jamais existé ! Dingue non ?

J'en déduis donc que la plupart des grands succès reposent sur un détail, un comportement anormal, inertiel. Comme dans la vie de tous les jours, on s'y reconnaît en fait, c'est ce qui explique le succès (sauf dans le cas de Brel, je ne peux que comprendre la femme qui quitte un homme qui veut devenir l'ombre de son chien...).

Ou, pire encore, si un homme avait répondu le pourtant prévisible "Tu me prends pour qui ???" à sa fiancée venue lui dire "Heu... tu me croiras jamais... je suis toujours vierge hein ? ... j'ai été sage... mais il se fait que je suis enceinte... mais pas d'un homme hein, je te rassure ! Non, je suis juste enceinte de quelque chose de ... de plus spirituel quoi..." et bien nous... non, je ne veux même pas en parler ! Dingue non ???

Le gag Faldo 57

Deuxième gag avec Martin Roy au dessin et votre serviteur au scénario et au coloria... non, à la mise en couleurs.

Il est disponible ici.

Un peu plus classique que les autres, mais j'ai également besoin de gags tels que celui-ci.

Le courrier des lecteurs

1. Madeleine, de Proost

Bonjour !
Pour ne pas faire un énième courrier comme les autres pour dire ce que je pense de vous, je l'ai rédigé sous forme de jeu ! Bon amusement !

Mon premier est un saut.
Mon deuxième est l'opposé de la nuit.
Mon troisième est le cri de la vache.
Mon quatrième est un instrument pour couper le bois.
Mon cinquième est une lettre très répandue.
...
(NDRL: je passe ici une grosse partie du courrier pour soulager les lecteurs).

...
Mon mille trois cent dix-huitième est ce qu'on fait avec les yeux.

Voilà, j'espère que vous aurez au moins apprécié la manière dont je vous ai fait passé mon message.

Chère Madeleine

Comme c'est gentil ce rébus ! Surtout qu'il a dû vous prendre un temps fou sachant qu'il m'a fallu 6 heures rien que pour le résoudre ! Mais vous vous être trompée au neuf cent ving-troisième mot: pour le 'aime' de 'je vous aime', vous essayez d'utiliser le mot "émeu". Mais l'émeu n'est pas un ensemble de petits arbres taillés généralement sous forme de parallélépipède pour séparer les jardins de deux maisons. C'est un oiseau proche de l'autruche !

2. Jacky, de Berck

Salut ! Et Michel Farinet ? Vous n'avez pas encore placé un 'Michel Farinet' dans cette lettre ! Pourquoi ????

Cher Jacky,

Alors là, chapeau, prévoir à l'avance qu'il n'y aurait pas encore au point présent de mention à Michel Farinet dans cette lettre AVANT qu'elle ne soit publiée, chapeau !
Mais voilà, il vient d'être nommé 3 fois, le problème est résolu ! J'adore ce qu'il fait, il est génial ! Ca vous va ?

3. Zénobe de Nivezée

Bonjour, CONNARD !!!

Je suis atteint, PAUV' CON !!! du syndrôme de Gilles de la Tourette TROU DUC !!! écrit. Et c'est très handicapant ! TETE DE GLAND !!! J'ajoute des insultes TA GUEULE !!!! involontairement dans mes textes. ESPECE D'ENFOIRE !!!
Mais j'aimerais FILS DE PUTE !!! juste faire passer le message RACLURE !!! qu'on peut s'en sortir ENFLURE !!! à tous ceux qui, comme moi, TU PUES !!! en souffrent.
Depuis que je CHAROGNE !!! suis une thérapie, PISSEUR !!!, ça va beaucoup mieux ! TAPETTE !!!

Et bien dites-donc. Qu'est-ce que ça devait être avant ! Notez que, pourquoi vouloir vous soigner ? Vous feriez un malheur comme parolier d'un groupe de rap, comme auteur de romans policiers glauques ou encore comme expert du langage des jeunes ! Pensez-y mon vieux !

4. Yvette, de Zdéporbskvily

Bonjour, je fais partie d'une association bien connue dont la phrase fêtiche est "Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toute sa vie". Le problème est que je suis basée avec mon équipe en plein milieu du Sahara et j'ai l'air un peu bête avec mes histoires de poissons alors que le premier point d'eau est à 300 kilomètres. Que faire ?

Recyclez-vous que diable ! Tournez la phrase autrement. Je ne sais pas moi, par exemple "si tu donnes un tas de bûches à un homme, il se chauffera un jour. Si tu lui apprends à abattre les arbres, il se chauffera toute sa vie". C'est pas mal ça, non ? Ca évite de parler des poissons et cela touchera probablement bien plus les indigènes que vous êtes amenée à aider. Ne me remerciez pas.

La dernière pour la route

Tout à l'heure, j'ai eu un doute sur ce qu'était un émeu. J'ai alors tapé "émeu" dans google et j'ai demandé les images associées à "émeu". Voici le résultat... cherchez l'intru !

Super pour les enfants qui doivent faire un travail de classe sur l'autruche et l'émeu :)

A la prochaine !

Dany